MYSTERE : LE TRÉSOR DE LA CHOUETTE PERDUE

Pour bien démarrer la rentrée, rien ne vaut une super nouvelle : 150 000 € sont enterrés quelque part en France et pourraient être à vous !
Mama Pitch vous parle aujourd’hui d’une incroyable chasse au trésor. Encore irrésolue aujourd’hui, elle mobilise encore des centaines d’aventuriers désireux de tirer la chouette à soi. A vos pelles…prêts ? Creusez !

Vous connaissez Max et Michel ?
Non ce n’est pas le nom d’une marque de biscuit ou d’une boîte de production de porno…
Max Valentin et Michel Becker sont les créateurs de la plus grande chasse au trésor de l’hexagone, sobrement intitulée “La chouette d’Or”.
Mais qui quoi que ?
« La chouette d’Or » est donc une chasse au trésor promettant au gagnant l’exemplaire unique d’une chouette grandeur nature d’une valeur d’un million de francs. 
Soit près de 150 000 euros… Ca fait rêver.
Oui, bien qu’anticapitaliste, Mama Pitch ne dirait pas non à du beurre dans son pinard.
Toujours enterrée quelque part et recherchée par des milliers de “chouetteurs”.
Non, je déconne pas. On les appelle vraiment comme ça… Dont acte.

MAX ET SON MAXI-SECRET

Tout commence lorsque se rencontrent nos deux bonhommes : l’artiste Michel Becker et un professionnel de la communication, Max Valentin.
Notre (Mad) Max, propose à Michel de lancer une chasse au trésor géante à l’échelle nationale.
Mais comment diantre ?
En éditant le livre “Sur les traces de la chouette d’Or”, recueil d’énigmes cryptiques et non linéaires dont la résolution mènerait au fabuleux trésor.
Michel conçoit alors la fameuse « Chouette d’Or ».
D’une taille de 50 cm d’envergure et composée de 3 kilos d’or massif, 10 kilos d’argent, 500 diamants sertis et dont le socle en Zoisite contient près d’une centaine de rubis !
Michel Becker accepte et contracte alors un prêt de plus d’un million de francs pour réaliser cette sculpture à taille réelle.
Une fois réalisée, elle est déposée bien à l’abri chez un huissier avec une copie du règlement.

On me voit, on me voit plus.


Pendant ce temps, Max rédige des énigmes truffées d’indices et de fausses pistes que Michel s’empresse d’illustrer.
Une fois l’ouvrage de 40 pages terminé, Max part seul, de nuit, pour enterrer une réplique en bronze de la statue dans un coffre à 80 cm de profondeur.
Une seule certitude de départ : Le coffre est enterré sur un terrain public.
… Du moins au début.

Michel, lui, ignore complètement où se trouve l’objet et au fond, ça l’arrange bien.
S’occupant du versant médiatique, il ne voudrait pas dévoiler par erreur des indices trop évidents.

UN SUCCÈS BANKABLE

Et je vous entends venir comme des moustiques affamés à l’extinction des feux : Qu’y gagnent-ils ces mystérieux comparses ?
Primo : Le livre est un best-seller et la première édition s’écoule aussi vite que mon salaire.
Deuzio : Devant ce succès grandissant, Max Valentin, en bon marketeux, va être parcouru d’un éclair de génie.
Il décide de proposer un serveur minitel où il répond (laconiquement) aux questions des chouetteurs qui sont déjà près de 15 000 en 1995.
Je rappelle à ceux qui l’ont connu le principe du minitel : 3615 TU CASQUES.
De plus si vous vous souvenez bien, il était impossible d’utiliser le téléphone et le minitel en même temps.
Bref, un engin de malheur facteur d’augmentation exponentielle de facture France Telecom. 
Max Valentin et Michel Becker touchent donc une partie de l’argent généré par le serveur, sans compter les rééditions régulières du livre.
Le serveur prendra fin en 2001 suite à l’extinction tragico-logique du minitel, remplacé par un autre outil plus efficace et moins cher : Le web
Il va sans dire mes petits fripons au poivre vert que le nombre de blogs personnels dédiés explose et que cette énigme déjà truffée de fausses pistes va se complexifier. 
Chaque blog proposant des réponses et des indices différents, jurant leurs grands dieux qu’ils ont LA réponse.

Ainsi, la chasse au trésor s’enlise.

AH BEN MERDE ALORS

Telle une victime de serial-killer, la chouette continue d’attendre qu’on la déterre.
Mais voilà, en 2004 l’éditeur du livre alias “Michel Laffont” fait faillite et rentre en liquidation judiciaire. Le coffre contenant la sculpture originale est alors saisi par le liquidateur.
Les chouetteurs sont en PLS, persuadés que la chasse au trésor est terminée et n’aura jamais de gagnant.
Mais ! Nos petits gourgandins de créateurs qui n’ont pas dit leur dernier mot déposent un recours à la Cour D’Appel de Versailles, au titre que la chouette n’appartient à personne et qu’il est alors impossible de la saisir.
Le verdict leur est favorable et en 2009, ils récupèrent le précieux volatile.
Les aventuriers reprennent la chasse !
Mais le 23 avril 2009, soit 16 ans jour pour jour après le lancement de la chasse , Max Valentin alias ”Regis Hauser” a la mauvaise idée de mourir.

Je vous rappelle qu’il est le seul à connaître l’emplacement exact de la chouette.
Ben ouais…c’est dommage… enfin surtout pour lui.

UNE LUEUR D’ESPOIR

Becker déclare alors qu’avant de mourir, Max Valentin a remis une enveloppe cachetée à l’huissier dépositaire de la chouette révélant son emplacement exact. Il devra d’ailleurs s’exprimer publiquement pour réfuter une thèse qui localisait la chouette au « Château de Versailles” (dont je vous dévoile quelques secrets ici).
Et ce dans le but évident d’empêcher certains chouetteurs d’aller jouer de la pelle dans les jardins de feu Louis XIV.
Cette fois, Michel en a assez et pense que le jeu est compromis. Il décide donc d’y mettre un terme en revendant le précieux trésor.
La mort de Max l’a bien ébranlé et il ne souhaite pas léguer tout ce bordel à ses ayant-droits.
La chouette est alors mise aux enchères de Drouot.

Seulement voilà, les “chouetteurs” ne l’hullulent pas de cette oreille et font casser la vente.


En effet, la sculpture, liée par contrat, ne peut désormais être utilisée à toute autre fin qu’une remise en échange de sa contremarque, la fameuse réplique en bronze.

CONCLUSION

Si la chouette est encore en jeu, les chouetteurs ont perdu espoir. 
Nombre d’entre eux pensent que le précieux trésor a été recouvert par des bâtiments ou déterrée par accident…
Comme je vous le disais dans l’article “ Le puzzle Cicada 3301”, les énigmes produisent chez moi des réactions allergiques très dangereuses.

Mais pour vous mes tartelettes aux citrons, j’ai quand même feuilleté quelques une des pages du livre, et le résultat est toujours le même : Je saigne du nez et je mousse.
Je vous laisse donc essayer de chercher ce trésor qui n’attend que vous.

Attention ! Cette activité peut s’avérer chronophage et on ne manque pas de « chouetteurs » qui ont vu leur statut amoureux passer de « C’est compliqué » à « Célibataire”

Si jamais d’aventure vous la trouviez, sachez que Mama Pitch désire ardemment une TV QLED aussi grande que son mur et de nouvelles dents.
A bon hulluleur, salut.

Mama a désormais fini son pitch, sortez vos cahier de texte pour noter les liens qui feront de vous le premier de la classe à tous vos apéros.
Parce Pitchbull, c’est comme les nains ou la rentrée, le plus difficile c’est de se lancer.

Jasmine.B (La voisine de Gérard)

[NDLR] : Mama Pitch comprend qu’il est facile d’oublier de laisser un like, un mot et surtout de partager, mais pensez-y, ça fait plaisir, ça combat le découragement et empêche la résurrection de Staline.

LIENS :

Lecture :

Audio :

Vidéo :

BONUS HARDER BETTER FASTER STRONGER ! :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s