INSOLITE : Truculentes Confessions

Bienvenue !

Vous avez réservé ?

Venez je vais vous installer…

Ah je suis navrée, je n’ai plus qu’une seule table.

Celle entre les enfants qui hurlent et les beaufs bourrés pour l’anniversaire de Gérard.

Ca ira ?

Je vous apporte le menu.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher du côté de dogmes pour le moins insolites.

Si les religions consacrées se sont érodées avec le temps, elles ont ainsi favorisé l’émergence d’une grande quantités de cultes.

Bien qu’ils puissent parfois représenter un réel danger de sectarisation notamment avec l’avènement de mouvances apocalyptiques toujours plus radicales, d’autres sont aussi inoffensives qu’impayables.

Notre chef Mama Pitch vous a concocté ce dimanche un repas spirituel et revigorant :

ENTREE

Il est probable que vous ayez déjà entendu parler du pastafarisme.

Si ce n’est pas le cas, préparez vous à manger de la semoule de blé dur !

Au départ conçu comme une parodie de religion puis devenu un véritable phénomène internet, le pastafarisme est avant tout un moyen de s’opposer à la pseudo-science du « dessein intelligent ».

[NDLR : Le dessein intelligent est une théorie dérivée du créationnisme, qui, si elle reconnait l’évolution, place toujours Dieu aux commandes. Rien ne saurait évoluer sans dessein divin… en gros.]

Créée par Bobby Henderson alors qu’il est encore étudiant à l’Université de L’ Oregon, la religion pastafarienne a vraiment de quoi faire sourire.

La « Création » serait l’oeuvre d’une étrange créature mélange de spaghettis et de boulettes, le bien nommé « Flying Spaghetti Monster ».

Complètement torché, sinon c’est pas drôle, ce qui expliquerait « l’imperfection » du monde.

Je te le fais pas dire Pastagod…

Bien. Mais comment cette vaste blague est-elle devenue une religion ?

Bobby Henderson publie sur Internet une lettre de revendication demandant à ce que le Pastafarisme bénéficie de la même durée d’enseignement que le fameux « dessein intelligent » ou que la théorie de l’évolution.

La tentative sera inutile mais la notoriété va pointer le bout de son museau.

Magie d’Internet, 3 grands journaux dont le « New-York Times » et le » Washington Post » la publieront et l’affaire sera pliée.

Des références dans des programmes tels que South Park ou Futurama finiront d’enfoncer le clou.

La même année, notre bon Bobby écrit « L’Evangile du Flying Spaghetti Monster » qui se vendra tout de même à plus de 100 000 exemplaires.

Aujourd’hui, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et Taiwan ont officiellement reconnu le pastafarisme en tant que religion, conférant ainsi le droit à cette « église » de célébrer des mariages et d’invoquer la liberté de culte.

Comment ?

En revendiquant le droit de porter une passoire sur la tête pour les photos d’identité bien sûr !

Il semblerait que la vénération des pirates soit aussi une pierre angulaire. Leur disparition serait d’ailleurs responsable du réchauffement climatique.

Et pour finir de saucer, voici quelques une des croyances « revendiquées » par les pastafariens du monde entier :

  • Le paradis serait composé de supers usines High-Tech, de volcans de bière et de fabriques de strip-teasers et strip-teaseuses. L’enfer, quant à lui, est identique sauf que la bière y est éventée.
  • Leurs « prières » et leurs prêches se terminent systématiquement par le mot « Râmen« (plat de pâtes japonais), joli pied de nez au très consacré « Amen » des chrétiens.
  • Une fois par an, pendant plusieurs jours, les pastafariens doivent respecter le « Râmendan« . Contrairement au Ramadan auquel il fait référence, le but ici n’est point de jeûner mais bien de manger… beaucoup. Le régime de ces quelques jours doit-être exclusivement composé de pots de nouilles instantanées. Une façon de se rappeler les années d’études.
  • Il est de coutume de se saluer avec la formule : »May the Pasta be with you« . En référence au fameux « May the force be with you » de la Saga « Star Wars« .

Alors ?

Cette petite mise en bouche ? Croquant, gourmand ?

Je vous apporte la suite.

Bonne continuation.

PLAT

Ce culte est certes moins célèbre mais assez insolite.

Créé en 2010 par Isak Gerson, le kopimism considère le partage d’information comme un droit sacré.

Copier est une mission.

Coller est un sacerdoce.

Partager est LE but.

Leurs valeurs s’articulent ainsi autour de 4 principes :

  • Il est ethiquement correct de copier et partager une information.
  • La divinité qui s’y rattache est Thot (Dieu égyptien de l’écriture et du savoir).
  • Internet est sacré.
  • Le code fait loi (nous parlons ici de code informatique).

Leur emblème me paraît sans équivoque :

Pomme C / Pomme V (#teamApple)

Une demande de reconnaissance en tant que « culte religieux » sera déposée, et acceptée fin 2011.

Mais !

Il y a une couille dans ce potage.

En Suède, la liberté de culte est un droit inaliénable et scrupuleusement respecté.

Et devinez quoi !

Cela entraîne un sacré paradoxe juridique, notamment en ce qui concerne le copyright et le droit d’auteur.

Il semblerait qu’au pays des meubles en kit, c’est la liberté de culte qui prime et donc, d’après ce que l’on en sait, il existe encore aujourd’hui des impasses judiciaires qui donnent des cheveux blancs aux juristes.

Si elle n’est reconnue en tant que religion qu’en Suède, il existe néanmoins des églises kopimistes au Canada, Japon, Israël et aux USA.

Le premier mariage kopimiste a d’ailleurs eu lieu à Belgrade en 2012.

A son dernier recensement en 2015, le kopirism comptait quelques centaines de membres.

DESSERT

Le meilleur pour la fin.

D’ailleurs, votre Mama Pitch au cours de l’écriture de cet article a pris la décision très sérieuse de se convertir au dudéisme et en a été ordonnée prêtre, comme l’atteste le document ci-dessous :

Vous avez cru que je déconnais, avouez-le.

Le Dudéisme se définit comme une religion philosophique, agnostique et libertaire.

Directement inspirée du film « The Big Lebowski » des frères Coen qui met en scène « Le Dude » et une galerie d’autres personnages délicieux.

Dépeint comme un fainéant sans aucune ambition se laissant porter par la vie, les joints et le Russe blanc, la devise du Dude est « Take it easy man ! »… jusqu’à ce qu’on urine sur son tapis.

Je vous conseille vraiment d’aller visionner ce monument de la pop-culture, si ce n’est pas déjà fait.

Revenons-en au Dudéisme.

Mais d’où vient cet OCNI ? (Objet Cultuel Non Identifié)

L’histoire commence par un journaliste en quête d’une religion qui serait en adéquation avec ses valeurs libertaires et humanistes.

Et c’est en regardant le monument de contre-culture qu’est « The Big Lebowski » que lui vient La révélation.

Il crée alors « The Church of the Latter-Day Dude » qui peut se traduire de bien des façons.

Le dogme du dudéisme est basé sur des valeurs éthiques, libertaires et égalitaires.

Oliver Benjamin, créateur et auto-proclamé « Dudely Lama » sortira le « Tao of The Dude« . Une sorte de guide de la nonchalance absolue.

Se revendiquer dudéiste, c’est chercher (et non trouver) sa place dans le monde et atteindre un épanouissement personnel paisiblement mais surtout avec détachement.

Le dudeisme implique la pratique rigoureuse du lâcher-prise, d’accepter ses propres limites, et de faire avec.

Comme vous l’avez compris, ce n’est pas une religion prosélytique mais accueillant tout ceux qui le souhaitent.

Elle compte aujourd’hui plus de 350 000 membres à travers le monde.

+1 à présent.

Il est évident que cette parodie tient plus d’un « Way of Life » que d’une véritable religion, puisque qu’aucune figure n’y est déifiée.

Parmi les activités dites « sacrées », on peut jouer au bowling, méditer, boire du White Russian, traîner en peignoir, chiller ou… ne rien faire du tout.

La religion la plus cool du monde, avouez-le.

Si je vous ai convertis, sachez qu’il suffit de se rendre sur la page dudéisme.com et de remplir une fiche pour en être immédiatement ordonné prêtre, qui se devra d’aider à la compréhension de ce dogme…ou pas.

« As you want Dude… »

DIGESTIF

Voilà pour ce pitch sur quelques religions insolites.

Et comme le client est roi, voici une petite mignardise.

C’est offert par la maison !

Il existe une religion nommée « La licorne rose invisible« .

Oui, oui, oui…

Voici quelques uns de ses préceptes :

  • « Prouvez-moi qu’un Dieu tout-puissant existe et ensuite, prouvez-moi qu’une licorne rose invisible n’existe pas. J’utiliserais les mêmes arguments que vous. »
  •  « La Licorne est à la fois invisible et rose, ce qui est un mystère compréhensible uniquement par les vrais fidèles. »
  • « La Licorne rose invisible a un faible pour la pizza à l’ananas et au jambon. »
  • « Bien qu’invisible, la Licorne a pour habitude de se manifester physiquement pour subtiliser des chaussettes » ». 

Oui, vous avez bien lu. Cette religion a enfin trouvé le coupable des chaussettes orphelines !

UN CAFE ET L’ ADDITION

Bien, j’espère que ce pieux repas vous aura donné la foi et non une crise de foie.

Ah ! Shoshanna me fait signe que mon humour part en feuilleté au chèvre…

Je crois qu’il est temps de conclure.

Si les religions… oh et puis… non.

Après tout, je suis maintenant Dudéiste, et je choisis de ne pas finir cet article et de… ne même pas m’en vouloir.

Râmen.

Cette dégustation à présent terminée, il me reste à vous remettre vos Tupperwares de liens pour la semaine.

Si vous avez bien mangé, n’oubliez pas de vous abonner, liker, partager et laisser un gentil commentaire sur BlogAdvisor.

Jasmine.B (l’ex de Francis)

LIENS :

Lecture :

Vidéo :

Audio :

  • « Hasta Dente« , une excellente série fiction policière sur fond de pastafarisme de Leon Bonaffé sur France Culture (du bonbon pour les oreilles vraiment) : (11 épisodes de 15 minutes environ) https://www.youtube.com/watch?v=pRDEVjcbZSY

LIEN BONUS :

La bande annonce du film « The Big Lebowski » de Joel et Ethan Cohen (pour ceux qui l’ont pas encore visionné )

Liens vers les réseaux d’Antonin Lantidote (notre talentueux illustrateur) :

Facebook :

Instagram :

Site :

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gwen doline dit :

    Bonjour jasmine, c’est vraiment un plaisir de te lire, je ne manque aucun article ! Il faudrait penser à faire un avertissement pour le fort risque d’acoutumance à pitchbull, genre tuby goute une fois et tu es accro ! Allez un grand merci et à la prochaine 😋

    J'aime

    1. septsuna dit :

      Mais quel sympathique commentaire qui réchauffe le coeur et la soupe !
      Merci de votre fidélité et pour vous remercier, je tiens à vous envoyer un petit cadeau ! Envoyez moi donc votre adresse postale par le formulaire contact et je vous enverrais ça ! 😉
      Bonne journée

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s