HISTOIRE : Opération « Viande hachée » / « Mincemeat »

Non, il ne s’agit pas d’une défaillance de ton écran ou de l’auteur.

Dans la longue liste des opérations militaires aux noms…disons…saugrenus, « Mincemeat » s’impose dans le game.

Mais ce n’est pas là sa seule originalité…Non non non !

Le héros de cette opération se nomme « Major Williams Martin ».

Mais quelle était donc la qualité tactique de cet homme me direz-vous ? Qu’avait-il de si particulier pour se voir confier une mission aussi importante ?

C’est fort simple. Il est mort. Raide. Mort.

Le principe de « viande hachée » (mis à part farcir les tomates) est d’envoyer de fausses informations à l’ennemi dans le but évident, d’éviter les comités d’accueils…

La mort d’un soldat dans l’exercice de son devoir dont le corps contiendrait des secrets pouvant influencer le dénouement de la guerre. C’est ça l’opération MinceMeat.

Comme quoi, les fake-news, ça date pas d’hier…

-1943- CÔTES ESPAGNOLES

Le sous-marin HMS Seraph doit jeter à la mer le « Major Williams Martin » les poches bourrées de documents confidentiels annonçant le débarquement allié dans les Balkans et en Sardaigne.

Evidemment, il s’agit d’un leurre.

Le débarquement aura lieu en Sicile, sous le soleil et les oliviers…

Bon et aussi parce qu’une importante base de la Luftwaffe en faisait un point stratégique.

Je ne suis pas experte de la pêche aux nazis, mais je pense qu’un soldat anglais mort est un bon appât.

Malgré cela, il était de notoriété publique parmi les coalitions alliées, que les forces allemandes tombaient rarement dans ces pièges.

Méfiance et Paranoïa étaient les meilleures amies du soldat allemand, de vieilles figures rassurantes.

Ce stratagème demanda donc énormément de préparation et un souci du détail particulièrement dantesque…

UNE HISTOIRE BIEN FICELEE

Pour donner du crédit à leur supercherie, le MI5 ne laissa rien au hasard…

Le « Major Williams Martin » fut sélectionné d’après les causes de son décès.

Logique. Il eût été étonnant qu’un soldat censé s’être noyé n’ait pas d’eau dans les poumons.

Il donnèrent à ce corps une vie fictive mais riche.

Une fiancée, un logement, un grade, un passé militaire allant même jusqu’à changer des archives pour donner corps (haha c’est rigolo…donner corps…hum.) à ce Major créé de toute pièce.

Ils poussèrent la vraisemblance jusqu’à décrire dans ses états de service, une certaine tendance à la distraction et aux retards de paiements.

DES TACTIQUES DEJA EMPLOYEES

Ce n’était pas la première fois que ce stratagème était utilisé, mais les précédentes tentatives n’avait rien donné de vraiment concluant…

Le corps du « Major Williams Martin » fut examiné par l’ennemi qui en conclut que les informations stratégiques trouvées étaient plausibles.

L’ Etat Major s’empressa de muter ses « fonctionnaires » en Sardaigne et aux Balkans.

« La voie est libre les mecs ! »

La Sicile, ainsi désertée fut envahie et devint un atout stratégique pour la fin de la guerre.

Le « Major Williams Martin » fut rendu par l’armée Allemande et il fut bien évidemment décoré pour…son courage ?

Coté Teutons, j’imagine que certains ont dû en prendre vraiment plein la tronche.

Je vous propose de regarder la vidéo ci-dessous pour vous faire une idée de la réaction de Tonton Adolphe à l’annonce de la supercherie.

Pendant ce temps, à Berlin…

Comme d’habitude, je vous mets des liens pour faire vos recherches sur cette affaire fascinante qui mérite qu’on s’y attarde…rien que pour le « Major Williams Martin » qui fut enterré au « Cimetière de la Solitude » ( ça s’invente pas ça…) sous son vrai nom que je vous laisse chercher.

Jasmine B (la belle-soeur de Roger)

Lecture :

Vidéo :

Audio :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s